livre de Napoléon Hill réfléchissez et devenez riche

Dans son livre Les lois du succès, Napoléon Hill explique l’état d’esprit indispensable pour réussir votre carrière d’entrepreneur. L’essentiel n’est pas dans vos connaissances, mais dans votre mindset et vos compétences. Commencez donc par découvrir ces 13 principes de la réussite, puis surtout, s’il vous plait, lancez-vous !

À noter que plus qu’un simple résumé, je partage également avec vous mon expérience et mes convictions qui m’ont permis de réaliser mes propres rêves. Yann Sese

Principe No 1 : une pensée est un fait

Si vous savez ce que vous voulez, au plus profond de vous, alors votre pensée va se transformer en réalité. Attention, n’allez pas imaginer qu’il suffit de rester dans votre lit et de penser fort à votre rêve !

Votre pensée va vous aider à ne jamais abandonner et à trouver des solutions pour faire face aux difficultés. Si votre pensée est assez puissante, vous allez découvrir qu’un NON peut se transformer en OUI. Que l’impossible va devenir possible !

Ayez en vous le désir assez puissant de votre réussite. N’abandonnez jamais, persévérez dans la construction de votre entreprise.

Vous devez définir un but précis et ne jamais vous détourner de cet objectif. Chaque action que vous entreprenez doit chaque fois vous rapprocher de ce but. Mais n’imaginez pas réussir seul ! Vous devez partager votre dessin avec votre équipe et avancer ensemble vers ce but unique.

Principe No 2 : du désir à la réalité

Plus votre désir est puissant, plus votre réussite sera rapide. Mais il ne suffit pas de rêver, il faut que votre désir soit précis. À ce titre, voici les 6 instructions pour transformer votre désir en réalité.

  1. Fixez le montant exact de la somme que vous désirez. Vous devez être très précis quant au montant, mais aussi dans la durée. Par exemple, vous pouvez dire « je veux gagner 10 000 € par mois » ou « je veux gagner X par an » ou « je veux avoir X sur mon compte en banque ».
  2. Sachez ce que vous allez donner en échange de cet argent. Et oui, pas de magie, l’argent ne va pas tomber du ciel. Définissez donc quel est le moyen, le travail, le temps, etc.
  3. Fixez avec précision la date à laquelle vous voulez être en possession de cet argent. Soyez réaliste. Ce n’est pas un rêve et l’instruction suivante est très claire à ce sujet.
  4. Dessinez le plan précis pour arriver à votre désir. Qu’allez-vous faire et par quoi allez-vous commencer ? Décrivez-le plus en détail possible tout ce que votre plan de la réussite doit contenir et COMMENCEZ MAINTENANT. Vous devez passer à l’action immédiatement, même si votre plan ou vos compétences ne sont pas complets.
  5. Tout cela ne doit pas rester dans votre tête, vous devez l’écrire très clairement et en détail. Reprenez les 4 instructions précédentes, une grande feuille A3 et écrivez tout dans l’ordre, avec le plus de détails possibles.
  6. Affichez cette feuille au bout de votre lit. C’est la première chose que vous devoir voir en vous levant. Lisez-la à haute voix, matin et soir.

Le plus important, c’est que vous vous imaginiez déjà en possession de cet argent. Visualisez ce que vous avez déjà réussi. Ce n’est plus un but, c’est la réalité. Vous avez réussi !

Principe No 3 : La foi en soi

Il ne faut pas interpréter la foi comme dans une religion. On ne parle pas ici d’un dieu qui va réaliser vos rêves.

La foi (du latin fides, « confiance ») désigne étymologiquement le fait d’avoir confiance en quelque chose ou en quelqu’un.

Vous devez avoir confiance en vous et en votre projet et le répéter à votre subconscient pour que cela devienne une réalité.

Le subconscient ne sait pas faire la différence entre un rêve et la réalité. C’est pour cela que vous devez tous les jours vous rappeler ce que vous avez déjà réalisé et vous répéter le plan de votre réussite.

 Il faut bien évidemment toujours le faire de façon positive. Car si le subconscient ne fait pas la différence pour la réussite, c’est également vrai si vous passez votre temps à vous plaindre ou à critiquer. C’est exactement ce mode de pensée qui fait que ceux qui passent plus de temps à blâmer les autres qu’à agir n’y arrivent jamais.

En préambule, je vous ai dit qu’il fallait changer votre façon de penser. Effectivement, si votre esprit est occupé par du négatif, alors vous obtiendrez exactement cela.

Pour augmenter la puissance de la foi, vous devez y associer un maximum de bons sentiments. Ressentez au fond de vos tripes le bonheur de cette réussite, la joie, l’amour, la satisfaction. Vibrez !

Ayez foi en vous ! Si vous ne savez pas comment faire, Napoléon Hill vous donne 5 règles pour avoir confiance en vous, un peu comme un mantra à vous répéter (page 45 du livre).

Principe No 4 : L’autosuggestion

Sachez que votre plus grande force réside dans votre subconscient. C’est à vous de le nourrir des plans et des réalisations que vous désirez. Vous devez chaque jour programmer votre subconscient pour qu’il vous aide à réaliser vos désirs.

Visualisez et répétez-vous à haute voix vos réussites et vos buts, comme s’ils étaient déjà atteints. Votre subconscient vous livrera des réponses sous forme d’inspiration.

Je suis sûr que vous vous êtes déjà couché un soir en pensant à un problème et que, comme par magie, le lendemain vous aviez une solution. Votre subconscient a travaillé et vous a livré la réponse.

Pour qu’il fonctionne au maximum, vous devez vivre et ressentir votre plan en y mettant des émotions positives.

Principe No 5 : La spécialisation

Formez-vous dans votre spécialité !

Je sais qu’au début, je vous ai dit que les formations ne servent à rien et je vous apporte ici le détail de mon propos. J’ai accompagné un coach sportif qui voulait créer un programme en ligne.

À votre avis, qu’a-t-il fait ?

Il a suivi les fameux gourous du web ! Il s’est formé à tout ce qu’il faut savoir pour mettre en ligne son programme, du site web à la publicité en passant par les tunnels de ventes… mais la réalité, c’est qu’il s’est perdu.

Il aurait pu mettre la moitié de cette somme pour payer des personnes afin de faire ce travail. D’autre part, l’autre moitié de ce montant serait toujours disponible pour se perfectionner dans son domaine de compétence. En agissant ainsi, il aurait certainement réussi beaucoup plus vite.

Donc oui, il faut se former, mais uniquement dans votre domaine d’expertise. Ensuite, entourez-vous de personnes compétentes pour tous les besoins annexes.

Pensez-vous vraiment que Henry Ford savait comment construire un moteur ? Absolument pas ! Il avait une équipe d’ingénieurs qui a réalisé ce travail pour lui. Il en est de même pour tous les grands créateurs d’entreprises. Ils ont l’idée et le plan puis s’entourent des spécialistes dans les domaines dont ils ont besoin.

L’essentiel est donc de vous former uniquement dans votre spécialité pour devenir un expert reconnu. Et surtout, n’arrêtez jamais !

Principe N6 : L’imagination

Il existe 2 types d’imagination :

  • l’imagination synthétique ;
  • l’imagination créatrice.

La première va vous servir à créer votre plan pour votre réussite. Plus vous faites travailler votre imagination synthétique, plus vous l’entretenez. Votre plan va ainsi s’affiner, jusqu’à en devenir réalité.

D’autre part, l’imagination créatrice va vous permettre de créer votre idée. Cela ne veut pas nécessairement dire de créer quelque chose qui n’existe pas, mais plutôt de prendre quelque chose qui existe et de l’améliorer. C’est ce qu’a fait l’inventeur de Coca-Cola et bien d’autres, comme Bill Gates avec Microsoft.

Travaillez votre imagination en élaborant vos plans pour votre réussite.

Principe No 7 : Travailler vos plans

Tout d’abord, comme je l’ai dit précédemment, vous ne réussirez jamais seul. Il vous faut du soutien de spécialistes. Pour sélectionner votre équipe, vous devez d’abord vous demander ce qui va les motiver. Et ce n’est pas seulement l’argent !

Ensuite, vous sélectionnez des personnes qui sont meilleures que vous dans les domaines de compétences qui vous manquent. Toutefois, il faut aussi que ces personnes soient inspirantes.

Alors, vous pourrez partager avec eux votre plan et ils pourront vous aider à l’améliorer. Rappelez-vous une chose importante, votre plan n’a pas besoin d’être parfait. Passez à l’action et votre projet s’affinera au fur et à mesure.

Peut-être allez-vous échouer. D’ailleurs, je vous le souhaite ! Car chaque échec va vous permettre de vous améliorer, de vous dépasser et d’apprendre.

Un lâcheur ne gagne jamais et un vainqueur n’abandonne jamais.

Napoléon Hill

Tous riches de ce monde ont eu des échecs avant de réussir. C’est d’ailleurs grâce à ces déboires qu’ils ont finalement réussi.

La suite de ce chapitre vous apprend à d’abord être un bon salarié afin de pouvoir ensuite devenir un bon dirigeant. Il vous donne les onze secrets qui feront de vous un bon leader et les dix erreurs récurrentes qui conduisent les entrepreneurs à l’échec.

Vous apprendrez aussi à rédiger un bon curriculum vitae, à chercher le travail que vous aimez ainsi que les trente et une façons d’échouer. Mais surtout, il vous rappelle que la réussite et l’échec sont en vous, et que vous devez d’abord apprendre à vous connaitre parfaitement pour pouvoir réussir.

Principe No 8 : La décision

Ceux qui réussissent savent prendre des décisions rapidement, mais en changent difficilement. En revanche, ceux qui échouent ont besoin de beaucoup de temps pour prendre une décision, mais peuvent très vite en changer.

L’opinion conduit à l’échec ! Si avant de prendre une décision vous cherchez l’opinion des autres, comme cela se fait beaucoup sur les groupes Facebook, alors vous allez droit à l’échec.

Les seules personnes à qui vous devez parler de vos décisions est votre équipe.

Tout le monde à une opinion, mais seule la vôtre dirige votre vie.

Tout homme puissant tire sa puissance de lui-même.

Napoléon Hill

Principe No 9 : La persévérance

C’est très certainement mon principe préféré. Effectivement, c’est grâce à celui-ci que je dois une grande partie de ma réussite.

La plupart des personnes qui veulent lancer leur business abandonnent dans les quelques semaines ou mois qui suivent.

Je suis toujours exaspéré de voir des personnes avec de bonnes idées et d’excellentes compétences qui abandonnent devant le premier ou deuxième échec.

Le secret de la réussite

C’est notamment à cause de cela que j’ai ajouté dans mon programme BA-BIZ un cours et un coaching obligatoires sur le mindset. Mais c’est aussi pour ça que lors de mes conférences je commence toujours par donner le secret de ma réussite : la persévérance !

Vous pensez que ce n’est pas un secret ?

Vous avez tort, un secret n’a pas besoin de ne pas être reconnu en tant que tel. C’est quand vous savez que c’est ce principe qui fait la réussite qu’il devient un secret.

Je sais que ces mots peuvent vous paraitre bizarres. Pourtant, je peux vous garantir que je dois ma réussite en grande partie à la persévérance. Je n’abandonne jamais quand j’ai décidé de faire quelque chose !

Ce chapitre vous donne différents exemples et moyens de cultiver votre persévérance.

Il vous donne également les huit clés pour apprendre à être persévérant ainsi que les seize ennemis de la persévérance.

4+1 étapes à suivre vers la persévérance :

  1. un but précis et le désir ardent de le réaliser ;
  2. un plan précis qui s’exprime par une action soutenue ;
  3. un esprit absolument étanche aux influences pernicieuses et négatives des parents, des amis et de l’entourage ;
  4. un lien amical avec ceux qui vous encouragent à persister dans votre plan et à atteindre votre but.

Je me permets d’en ajouter un autre qui n’est pas dans ce livre : arrêtez de regarder la télévision, les informations, les journaux et les médias en règle générale. Ils cultivent le négatif et vous font perdre du temps.

Principe No 10 : Le pouvoir du cerveau collectif

Si vous associez deux personnes qui travaillent ensemble, en harmonie et avec bienveillance, alors vous créez un troisième cerveau : le cerveau collectif.

Les journalistes reprochaient à Henry Ford d’être bête et de n’avoir que peu de connaissances. En effet, Ford n’était pas allé à l’école et n’avait aucune instruction.

Néanmoins, celui-ci leur a lancé un défi : venir dans son bureau et lui poser toutes les questions qu’ils voulaient. Il s’engagea que pour chaque question, il aura la réponse.

Le jour venu, Henry Ford avait autour de lui son équipe (son cerveau collectif) et les journalistes ont échoué dans leur tentative de le faire passer pour un idiot.

Il avait compris une chose très importante : un cerveau collectif est beaucoup plus puissant et intelligent que n’importe qui sur Terre. Utilisez et développez votre cerveau collectif et vous n’aurez plus aucun obstacle devant vous.

Principe No 11 : Le mystère de la transmutation sexuelle

Je ne souhaite pas vous résumer ce principe, car je pense qu’il est nécessaire à chacun de lire ce chapitre et de s’en faire sa propre idée.

Tout ce que je peux vous dire, c’est que pour développer son imagination créatrice, l’Homme a besoin d’énergie et de stimulants.

Napoléon Hill fournit une liste des dix stimulants les plus puissants pour développer votre imagination créatrice. Certains de ces stimulants sont bons et d’autres mauvais pour votre corps (alcool et drogues par exemple).

Le stimulant le plus puissant est le désir sexuel.

Il rappelle aussi que derrière chaque grand homme, il y a une femme et que c’est grâce à ce désir sexuel que ces hommes ont réussi.

Principe No 12 : Le subconscient

Le subconscient est très certainement votre plus grande force. Il est capable de travailler pour vous en permanence. Toutefois, vous devez sans cesse le nourrir des bonnes informations.

La première nourriture du subconscient est l’émotion. Remplissez votre esprit d’émotions POSITIVES.

Une fois ce travail effectué, il vous suffit de penser positivement à vos projets, vos ambitions et la puissance créatrice de votre subconscient feront le reste pour vous.

Vous pourrez très rapidement constater les résultats. Votre subconscient va vous alimenter en solutions et en visions pour vos projets.

La grandeur d’un homme est à la mesure de ses pensées.

Napoléon Hill

Principe No 13 : Développez et utilisez toute la puissance de votre cerveau

Il s’agit maintenant d’apprendre à utiliser votre cerveau.

Cela vous parait étrange ?

Vous pensez très certainement déjà savoir vous en servir puisque que vous vivez avec depuis votre naissance. Mais la réalité est tout autre !

En effet, de nombreuses recherches scientifiques ont démontré que nous n’utilisions réellement que 10 % de notre cerveau.

Dans les chapitres 13 et 14, vous apprenez comment communiquer avec votre cerveau, comment développer votre sixième sens. Vous découvrez également comment utiliser les pouvoirs de votre cerveau pour mettre votre plan à exécution.

En conclusion, pour mettre en application tous ces principes, vous devez préparer votre cerveau à accepter cette nouvelle façon de penser. L’élément bloquant est la peur. Il va falloir travailler sur les peurs, les identifier et vous en libérer. Le dernier chapitre du livre vous aide à vous libérer de vos doutes et de l’indécision pour vous permettre de mettre votre plan à exécution.

Un homme sans peur réussit tout ce qu’il entreprend.

Napoléon Hill

Note de l’auteur

Je vous ai présenté ici mon interprétation personnelle des Lois du succès, un livre magique et pourtant si difficile à percer. J’ai utilisé mes mots pour expliquer les principes de Napoléon Hill tout en ajoutant le fruit de mes nombreuses expériences de manager, de père, d’investisseur et d’entrepreneur.

Chacune de ces expériences m’a enrichi, même celles de salariés. À la différence de nombreuses personnes, je ne dénigre pas le statut de salarié. J’en ai même fait ma plus grande force.

Beaucoup pensent que le statut d’entrepreneur est le Saint Graal. D’autres rêveurs imaginent qu’il est possible de gagner de l’argent facilement, de pouvoir avoir des revenus passifs, sans rien faire, comme si l’argent allait tomber sans travailler. C’est un leurre des vendeurs de rêves qui eux-mêmes travaillent dur pour vous vendre ce rêve.

Développez le bon état d’esprit

Être entrepreneur n’est pas une question d’étude ou de classe sociale, mais avant tout une question de mindset.

Tout le monde a les ressources en soi pour devenir entrepreneur. Mais pour accéder à ces ressources, il va falloir changer ! Il ne suffit pas de le dire pour que cela fonctionne. Il va surtout falloir le faire et c’est très certainement la plus grande difficulté que rencontre la majorité des entrepreneurs en devenir.

Pour réussir dans l’entrepreneuriat, vous devez transformer votre manière d’appréhender les différentes situations. Que ce soit votre façon de penser, vos habitudes quotidiennes, vos relations professionnelles et amicales, vos lectures, votre organisation, vos croyances, votre regard sur les autres, leurs réussites ou leurs échecs…

Bref, il va falloir tout changer ! Devenir un entrepreneur c’est un peu comme si vous deviez renaitre et vous rééduquer.

Passez à l’action

Voici le conseil qui me semble le plus puissant pour votre réussite : passez à l’action ! C’est simple, mais je croise tellement de personnes qui ne le font pas.

Récemment dans une conférence, Jérémie me disait que cela faisait deux ans qu’il se formait.

Il avait attentivement suivi les conseils des gourous de la formation : acheter des formations en ligne, lire beaucoup de livres, payer pour assister à des conférences.

Bref, il avait fait tout ce qu’on lui avait dit de faire. Il venait me voir à cette conférence pour acheter mon programme complet de formation et d’accompagnement.

Voici le conseil que je lui ai donné…

« Je ne vais rien te vendre ! En revanche, dès demain, tu vas mettre en pratique tout ce que tu as appris. Tu vas te lancer, rencontrer tes premières difficultés et t’apercevoir que 90 % de ce que tu as appris ne te sert à rien. Tu vas devoir travailler dur avant que je puisse t’accompagner. Il faut d’abord que tu démarres ! C’est la seule et unique chance pour toi de réussir. Le reste ne te sert qu’à combler les 10 % de la réussite de ton business. L’action et le travail te feront découvrir si tu es capable de devenir un entrepreneur. Ce n’est ni dans les livres ni dans des formations. Es-tu capable de suivre un unique but ? De n’attendre d’ordre de personne ? De travailler quand tu n’en as pas envie ? En bref, tu vas apprendre que la plus grande difficulté pour devenir un entrepreneur, c’est toi ! »

Tu es ton seul obstacle dans ta réussite. 

Yann Sese

Laissez un commentaire