Pour un site e-commerce qui marche : 6 erreurs à éviter

e-commerce-qui-marche

e-commerce-qui-marche

Vous n’arrêtez pas de vous prendre la tête en soufflant longuement alors que vous multipliez les visionnages de business-success montrant pour tous un site d’e-commerce qui marche et dont le succès se calcule à plusieurs chiffres ?  Pendant que votre site internet stagne, vous avez l’impression que tout le monde autour de vous réussit ? Il est temps de changer votre stratégie pour inverser la donne et faire que votre site e-commerce marche et décolle ! Et si on reprenait point par point votre stratégie pour la réadapter ?

1/ Vos produits sont les mêmes que ceux de vos concurrents mastodontes

Vous ne comprenez pas… Vous avez analysé vos concurrents et vous vous êtes inspirés d’eux en essayant de comprendre leur 20/80 pour faire la meilleure sélection possible. Vous faites une veille stratégique ultra-poussée pour comprendre les messages de votre marché et pourtant malgré tout ce temps passé à essayer de comprendre votre secteur, rien à faire. Les chiffres ne décollent pas et vous arrivez tout juste à payer vos fournisseurs.

Incompréhensible à première vue. Sauf que la stratégie à mettre en place n’est pas celle-là. Le métier d’e-commerce pourrait se résumer en un mot pas forcément marketing mais qui va prendre tout son sens au fil de votre lecture : pro-fon-deur, et que tous grands experts préconisent.

En effet, l’étape première dans la construction d’un business online est la recherche de produits. Vendre à 90% les mêmes produits que les autres, malgré tout le travail et l’acharnement que vous pouvez y mettre, c’est toujours, ni plus ni moins, vendre les mêmes produits.  La recherche « en profondeur » de produits différenciants, intéressants, à grosse valeur ajoutée fait partie de la stratégie à mettre en place pour votre e-shop. Que vos produits en vente soient  des produits de niche ou des produits plus généralistes, il faut trouver le bon équilibre entre ces deux valeurs pour ne pas saturer le marché.

2/ Vous voulez que tout le monde trouve chaussure à son pied sur votre site

Une des erreurs majeures lorsque l’on développe un business, et souvent un premier business, c’est que l’on veut plaire à tout le monde. On part du constat ultra-facile : « si je plais à tout le monde, je vais forcément vendre à tout le monde ». Sauf que dans la vraie vie d’entrepreneur, c’est moins simple que cela. Bien au contraire. En fait, il vaut mieux toucher 200 « bonnes » personnes et vendre 50 produits plutôt qu’avoir montré votre produit à 1000 personnes « lambda » (plus ou moins intéressées) dont seulement 20 l’achètent. Le ratio est vite calculé !

Encore une fois, une recherche en profondeur de votre audience vous garantira des ventes en conséquence. Et si possible, une audience qui n’est pas celle de votre voisin. En marketing on appelle cela un persona. Vous allez devoir identifier des persona, ou des catégories de groupes de personnes assez similaires, à qui vous allez vendre des produits bien spécifiques. C’est la stratégie du bon produit qui répond au besoin de la bonne personne.

Il y a une vraie recherche de fond à entreprendre, car il est possible qu’un produit plaise à un persona et que ce ne soit pas le cas pour un autre groupe de persona. Il va falloir connaitre vos produits et vos types de clients sur le bout des doigts. Il n’y a que comme ça que votre message fera « tilt » pour que le prospect devienne client et passe à la caisse.

3/ Vous êtes convaincu de votre stratégie

Vous avez mis tellement de temps à opérer une veille stratégique de qualité en répertoriant les tendances, les produits à suivre, les messages à diffuser et les stratégies marketing de vos concurrents que vous êtes persuadé que, maintenant, vous savez tout sur le sujet. Grave erreur !

Internet évolue à la vitesse de l’éclair. La vérité d’aujourd’hui n’est pas celle d’hier et encore moins celle de demain. Il en est de même pour une stratégie de webmarketing. Votre boutique en ligne doit vivre au fait de ce qui se fait. Etre aux aguets en permanence pour tout le temps de former et tester les nouveautés. Il faut connaitre les tendances du webmarketing, les approfondir (encore) pour voir si elles sont adaptables et puis les tester. Les ré-adapter, les modifier, les supprimer… bref, c’est un jonglage permanent qui se nourrit à coups de formations pour être en avance sur vos concurrents.

4/ Les produits sont bons, c’est suffisant pour plaire !

Si votre site en ligne ressemble à la plateforme de Site-Comme-Tout-Le-Monde, ne vous en contentez-pas. Beaucoup trop de business d’e-commerce pensent que le simple et le classique sont des valeurs sûres.  Faux !

A l’heure où on entend parler de storytelling à toutes les sauces, il va falloir arrêter de penser facile. Au contraire, il va falloir se démarquer et c’est uniquement le message divulgué, en apportant de la valeur ajouté, qui arrivera à interpeller votre audience. Je dis bien interpellé car avec la multiplication des contenus de toute sorte, gardez à l’esprit que votre audience est noyée par l’information. Il n’y a que celle, plus pertinente, plus valorisée et qui prônera le « plus de sens » qui tirera son épingle du jeu. 

5/ Vous jouez la prudence pour miser sur le long terme

Je suis d’accord, ça fait beaucoup de choses d’un coup mais on est bien d’accord que tu veux un site qui cartonne, non ? Je sais que ta réponse est oui, dans ce cas il est temps de mettre en place la 5e étape de cette stratégie infaillible pour réussir en e-commerce.

On arrête d’avoir peur ! Il ne faut pas jouer petit si on veut un site e-commerce qui marche. Prudent, oui, mais pas petit. Pour appliquer cette méthode, il va falloir analyser à coup de chiffres quelles ont été les publicités et les stratégies opérées gagnantes. 

Elles ne le sont pas toutes ? C’est bien normal. A l’heure où vous en êtes et si vous avez suivi la stratégie pour booster votre e-shop, vous avez testé plusieurs choses pour rendre visible votre offre. Il est temps d’extraire les meilleures tactiques pour les déployer plus fort. Pas besoin de parier beaucoup, il faut juste miser fort sur les bonnes combinaisons et appuyer sur l’accélérateur. 

6/ Si je fais comme tout le monde, je gagnerais comme tout le monde 

Pour être vu, il faut se démarquer. Ne pas suivre le troupeau parce-que le troupeau est de toute façon trop gros. Cherchez l’unique, l’authentique et l’original. Allez voir ce qui se passe ailleurs, dans d’autres pays et oser prendre le pari pour .

Le gâteau à se partager est bien trop petit pour vous contenter de faire comme tout le monde. Mettez en place les 6 étapes vues précédemment pour avoir un site e-commerce qui marche, osez, persévérez et soyez fier de rafler la plus grosse part du gâteau à force de travail et d’audace.


Pour en savoir plus :

Les tips en e-commerce: la page FB

Laissez un commentaire