fbpx

Les 5 leviers les plus puissants pour décupler vos conversions sur le web (Partie 1)

MARKETING ENTREPRENEURIAT BA-BIZ

Je vais mettre les choses au clair immédiatement. Je ne parle que d’un seul type de conversion. Le seul qui importe. Le graal de tout marqueteur qui se respecte : la conversion d’un prospect en client.

Et oui, contrairement au monceau d’âneries que je peux lire en ce moment sur le sujet, il n’y a qu’un taux de conversion qui devrait préoccuper un entrepreneur : celui qui indique la part de marché qu’il arrive à transformer en clients.

Evident, non ?

Et bien, à en croire les pseudos-experts du marketing - et pas des moindres -, non.

Liste emails : qui a la plus grosse ?

Il y a quelques jours, je lisais encore un pseudo article-expert qui expliquait comment “grossir sa liste d’emails”.

Et alors ? Me dirais-tu…

Le souci, c’est que cette personne se fondait sur une démonstration bancale dès le début. A savoir : plus de visiteurs = plus de prospects = plus de clients.

Mathématiquement, ça tient. En réalité, c’est de la m*****

MARKETING ET ENTREPRENEUR

Il y a peu, j’étais contacté par un client qui a un trafic de 5 000 000 de visiteurs par an.

(Oui, recompte bien le nombre de “0”).

Et sais-tu combien de chiffres d’affaires il dégageait avec cette masse ÉNORME ? Moins de 2000€ par mois.

Et le pire, c’est que son trafic augmente de 40% chaque année. Le nombre d’inscrits à sa mailing liste aussi… Et son CA…

Il ne bouge pas. Rien. nada.

Car oui, envoyer des tonnes de trafic dans un système pourri ne fera jamais de merveilles. De même que multiplier les prospects pour les faire entrer dans un tunnel foireux ne rendra riche personne…

…ou si ! C’est Facebook qui, une fois de plus, va se gourmander.

Alors, si tu as du trafic (organique ou payant) et que tu te demandes comment en transformer un maximum en CLIENTS - et pas en "fan base" ou en "leads" -, voici une série de 5 articles pour te parler des  5 leviers à appliquer sur le champs.

Dans cet article, je te parle du premier. (Les 4 autres leviers sont expliqués dans 4 autres articles… comme celui-ci par exemple).

Prêt ?

Le "Sur-Mesure" : rien n'est plus puissant

Ce levier là est presque évident.

Qui parmi nous n’aime pas entrer dans un magasin ou un restaurant et être reconnu ? Qui préfère être traité comme un inconnu plutôt que comme un V.I.P.

Hein ?

Ai-je besoin d’en dire plus ?

Et c’est l’une des complexité de la vente sur internet. Comment faire de l’automatique et du sur-mesure ? Vraiment pas facile.

Et pourtant, on peut vraiment s’en approcher.

Voici 3 outils simples pour y arriver :

Mailing et Segmentation

1-BA-Biz

En suivant la formation d’André Chaperon sur l’e-mailing, j’ai eu envie de suivre son conseil : segmenter mes listes d’emails. Car selon lui, en faisant ainsi, il a réussit à démultiplier son taux de conversion.

Et cela semble logique.

Mais Bertrand, qu’est-ce que c’est que la segmentation ?

C’est tout simplement le fait de séparer ses prospects dans des listes distinctes en fonction de leurs profils. Par exemple :

  • Débutants / Avancés / Experts
  • Maman de fille / Maman de garçon
  • Mariés / divorcés / veuf / célibataires

Et en faisant de la sorte, on peut adapter son marketing et son discours à un avatar client très précis.

Imaginez que vous vendiez des vêtements pour enfants. Et maintenant imaginez que vous puissiez dire à une partie de vos prospects : “comment va votre petite fille ?” et à l’autre “comment va votre petit garçon ?

Ça commence à être plus clair ? Tu imagines la puissance ?

Et pour cela, rien de compliqué. Il suffit d’utiliser un outil appelé auto-répondeur. (Attention, tous le ne le permettent pas !) Personnellement, j’utilise GetResponse.

Et là, au moment où les gens s’inscrivent sur ta mailing liste, tu leur poses une question qui, en fonction de leur réponse, te permettra de les envoyer sur la liste A ou B. C’est tout.

Et ensuite, tu n’auras plus qu’à leur envoyer des emails adaptés.

Donc oui, la segmentation est un excellent premier pas vers le sur-mesure et donc vers la conversion.

Mais on peut aller plus loin... beaucoup plus loin.

Conversions en 2 temps : le retargeting

retargeting ba-biz

Prenons un cas simple. Vous venez de faire une très jolie campagne de publicité Facebook pour vendre votre formation incroyable sur le dressage de chien.

Vous avez réussi à attirer 10 000 personnes sur votre page de vente en 3 jours…

Déjà, félicitations.

Mais il est évident que sur ces 10 000 personnes, toutes n’ont pas acheté. Certaines sont parties immédiatement après avoir cliqué. D’autres sont restées quelques secondes, d’autres plus longtemps, etc.

Et quelques-une ont acheté.

Et là, l’erreur de beaucoup de marketeurs, c’est de s’arrêter à cette étape.

Marketing BA-biz

Mais non ! Il faut faire du retargeting voyons. C’est-à-dire, qu’il faut envoyer un nouveau message publicitaire personnalisé en fonction du comportement qu’ils ont eu lors de leur première visite.

Par exemple :

  • La personne est partie immédiatement >>> je ne fais rien
  • La personne est restée plus d’une minute sur la page de vente >>> je lui envoie une publicité lui disant “je sais que tu as un chien” et en appuyant sur toutes les choses uniques de ma formation.
  • La personne a ajouté au panier, mais n’a pas finalisé sa commande >>> je lui envoie une promotion exceptionnelle et temporaire

Etc.

Et ce qui est fou, c’est que le taux de conversion est énorme. Car, en réalité, il est fréquent que nous n’achetons pas du premier coup, que nous nous laissions du temps pour réfléchir. Et là, si on ne retarget pas cette personne, elle passera à autre chose. Et…

Et ben rien. Vente terminée.

Alors que, si je l’accompagne dans sa réflexion avec des messages adaptés en fonction de l’état de celle-ci, je fais mouche.

Tu comprends à quel point le retargeting permet d’avoir une relation encore plus sur-mesure et puissante ?

D’où l’augmentation du taux de conversion. Et ça, la publicité Facebook permet de le faire très simplement.

Mais pourrait-on aller encore plus loin ?

Le site dont ils sont les héros

marketing ba-biz

Comme nous le verrons dans le prochain levier, l’immédiateté est cruciale pour augmenter la conversion. CRU-CIALE.

Et donc, le retargeting et la segmentation sont top, mais elles ne permettent pas de proposer cette sensation de sur-mesure instantanément.

A ma connaissance, il n’y a qu’un outil qui permette de le faire vraiment aujourd’hui. Et c’est à mon sens la solution qui permet de se rapprocher le plus d’une relation ultra-personnalisée avec n’importe quel visiteur de mes sites internet.

Je te laisse juger par toi-même (version gratuite oblige)

Et le principe est hyper simple, puisqu’il permet de faire apparaitre une vidéo d’accueil unique en fonction de l’endroit où se situe une personne sur mon site. Et là, en terme de marketing, c’est une bombe atomique.

explosion marketing

Imaginons que Claire vienne d’accoucher. Elle se balade sur Facebook ou sur Google et découvre mon dernier article intitulé : “Comment retrouver un ventre plat après un accouchement”.

- Car, pour l’exemple, j’ai un site qui vend des programmes pour perdre du poids. -

Claire ne peut rester insensible à ce message et clique pour lire l’article. Et comme cela la passionne et qu’elle est concernée, elle reste un temps conséquent sur cette page.

Et là, grâce à mon petit outil magique, je lui parle directement (par le biais d’une vidéo spécialement adaptée) en lui disant :

Autant l’arrivée d’un enfant est un moment extraordinaire, autant on se passerait bien de ces kilos en trop et compliqués à perdre. N’est-ce pas ? Et bien connaissez-tu ces 4 exercices spécialement pensés pour perdre ces kilos dus à la grossesse ? Non ? Etc. !

Tu veux voir ? (clique simplement ici)

Et bing ! Voilà Claire partie pour entrer dans mon tunnel.

Mais ce qui est fou, c’est que si, à la place de Claire, ç’avait été Henri qui était venu lire mon article sur “Comment retrouver un corps sexy lorsqu’on est à la retraite ?”, Henry aurait immédiatement reçu un message adapté pour lui à la place.

(Comme celui-ci par exemple)

Du quasi sur-mesure.

Et forcément, avec un tel type de relation, les conversions n’ont absolument rien à voir.

Et si le sujet t’intéresse, voici le lien vers le second pilier : l’immédiateté.

A tout de suite.

 

Bertrand

Laissez un commentaire