fbpx

Les 5 critères pour un bon site de niche

sites de niche SEO

A l’instar de Maximilien Labadie, déjà interviewé dans ce podcast, Kevin Bodin est un des quelques info preneurs stars qui a misé son expertise et son énergie sur les sites de niche. Les propos de ces cadors de la niche se complètent et s’entrecroisent parfaitement car ils maitrisent leur Art sur le bout des doigts. Seules les thématiques qu’ils travaillent changent quand la recette de la réussite reste la même. Voici les 5 critères à mettre systématiquement en place pour créer un bon site de niche et devenir libre financièrement.

Critère n° 1 : Le choix de la thématique

Un site de niche est un site ultra spécialisé dans un sujet en particulier qui est à-même de répondre à toutes les questions autour de cette thématique. L’objectif étant qu’il devienne une référence en la matière. Plus le sujet est vaste, plus nous nous éloignons du concept de la niche. Le premier travail consiste donc à choisir une thématique très focalisée et qui intéresse suffisamment de personnes. 

Pour ce faire, il existe des outils très utilisés par les référenceurs pour déterminer le volume de recherches mensuelles et donc le potentiel du sujet. En effet, il n’est pas nécessaire de s’évertuer à faire un site de niche sur un sujet que personne ne recherche. L’idée n’est pas d’alimenter Wikipedia mais bien d’être dans une démarche commerciale, une vrai business model dont on calcule le ROI comme on le verra plus tard.

Le choix de la thématique du site de niche n’est pas qu’une question de goûts ! Un brainstorming digne de ce nom qui passera par des idées autant farfelues que très professionnelles est un bon départ. Croiser cela avec les recherches des internantes est le début d’une veille qui peut s’avérer très fructueuses. 

Critère n° 2 : Les requêtes mensuelles et connexes

Dans le jargon du référencement, le mot-clé n’est pas tout. Les requêtes annexes au mot-clé principal sont autant intéressantes pour se positionner en première page de Google. Quand on choisit le sujet de son site de niche, il est important d’analyser les recherches secondaires afférentes. Plus elles sont importantes, plus elles peuvent rapporter du trafic qualifié en rapport avec la thématique développée. 

Cette variable devra sérieusement être étudiée car les mots-clés de la longue traine sont souvent plus intéressants car moins concurrentiels pour attirer des visiteurs sur son site. Encore une fois, le sujet doit intéresser un grand nombre et faire parler de lui en utilisant différentes variantes. 

Vous l’aurez compris, dans n’importe quelle logique business, c’est l’exposition qui crée des ventes exponentielles. Plus on est vu, plus on vend. Plus on vend, plus on est vu. Avec Google, c’est la même chose !

Critère n° 3 : Le sujet est-il monétisable ?

Encore faut-il être certain que le site de niche que l’on a développé soit un site monétisable. Kevin Bodin préconise même de choisir sa thématique en fonction de ce critère. Il existe différentes solutions de monétisation comme l’affiliation, le sponsoring, la vente d’e-produits… Il faut donc être certain que la thématique ait un produit en rapport à vendre. A la fin de sa lecture, le visiteur doit acheter quelque chose. Qu’il soit redirigé par le biais d’un lien ou qu’il achète directement sur votre site, il doit être assez convaincu de vos propos pour passer à l’action. 

Dans votre business plan, vous devez réfléchir dès le début à votre système de rémunération. Mais pas que ! Vous devrez choisir le produit à vendre en pensant rentabilité. Pas besoin d’investir dans un site si il vous rapporte des miettes de cacahuètes car les commissions sont aussi faibles que le prix des produits. Kevin prend l’exemple du sac de billes qui est venue 3€ et qui vous rapporte 5%. Autant dire qu’il faudra vendre des tonnes de billes à des millions de visiteurs pour ne pas s’essouffler sur le modèle.

Critère n° 4 : Quelle est la concurrence pour votre site de niche ? 

Un business ne serait pas un réel business sans la variable concurrence. A défaut de pouvoir la contrôler, le but est donc de la surpasser. Pour s’assurer de choisir une bonne thématique, il faut donc être en mesure de se placer dans le top 3, voire le top 5, de la 1e page de Google. Si vos concurrents directs sont de gros mastodontes des médias ou même de votre niche, autant dire qu’une partie entre David et Goliath va se jouer.

Kevin Bodin pense que, dans ce cas, ce n’est pas la bonne formule. Le but étant d’automatiser très rapidement son business pour avoir des revenus passifs à moyen et long terme, ce n’est pas la peine d’investir du temps, de l’énergie et de l’argent pour une bataille de référencement qui pourrait durer des années. Le choix de la thématique va donc aussi être orienté en fonction du potentiel des concurrents. Il faut être réaliste et réfléchir à quelles sont les chances de dépasser ceux qui trustent les premières places de google. 

Critère n°5 : Niveau tendance, ça donne quoi ?

Enfin, dernier critère de la liste pour bien positionner son site de niche et qu’il vous rapporte vite, il faut analyser la tendance de la thématique. Est-elle plutôt en déclin ou en train d’exploser ? Est-ce une thématique saisonnière (par exemple le monde du barbecue) ? Vous devrez être à même d’analyser l’évolution passée et future de la dernière année et même jusqu’à 5 années en arrière. Bien évidemment, si la tendance est à la baisse, inutile de perdre du temps. Passez votre chemin et misez ailleurs. Le monde pullule d’idées !

Le critère bonus : le réseau

Le dernier point à ne pas négliger, selon Kevin, est le réseau qu’il qualifie de porte ouverte sur le monde. Il est d’ailleurs lui-même venu jusqu’aux sites de niche en faisant la connaissance d’un spécialiste qui l’a converti. Le réseau ouvre des opportunités et apporte des idées encore plus facilement que n’’importe quel autre vecteur. Impossible de faire sans pour aller plus vite et plus loin.

Pour mettre en place un site de niche qui soit pérenne, la recette est composée de 5 critères clés dont aucun ne doit être négligé : requêtes mensuelles, requêtes connexes, tendance, niveau de concurrence et surtout monétisation rentable. Ajoutez à cela un peu de réseau et vous êtes paré pour démarrer. En revanche attention à vous, Kevin le dit, vous pourriez vite devenir accro !


Pour aller plus loin :

Les podcasts du Million Dollar Network show : http://babiz.podbean.com

Retrouver Kevin Bodin :
Sa chaine Youtube
Son site Web : Deviens Un Pirate
Sa page Facebook

Laissez un commentaire