La face cachée du dropshipping : conseils pour réussir (avec Isabelle Nguyen)

Véritable phénomène e-commerce, le dropshipping est aujourd’hui victime de son succès. Bon nombre de curieux se sont lancés, et comme souvent, très peu ont su sortir leur épingle du jeu. Et si, demain, vous faisiez partie de ces gens qui réussissent. Comment faire ? C’est ce que nous avons demandé à Isabelle Nguyen.

Pourquoi ?

Pour 3 raisons :

  1. Elle est la Suisse du e-commerce, n’a pas de camp et ne vend pas de formation sur le sujet ;
  2. Parce qu’elle a connu le succès ;
  3. Parce qu’elle a connu le crash.

Bosser beaucoup : le secret en dropshipping

réussir dropshipping

Contrairement à une idée reçue, le dropshipping nécessite du travail. Beaucoup de travail. Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure en pensant que vous passerez le plus clair de votre temps devant votre ordi les doigts de pieds en éventail, passez votre chemin !

Tous les dropshippers à succès n’ont pas compté leurs heures avant de voir leur business décoller et pouvoir faire du profit.

Alors, oui, on peut mettre en place des stratégies pour améliorer son efficacité, ses performances, mais finalement, il faudra tout de même travailler.

Et pour travailler dur, il n’y a pas de secret : il faut aimer ce que l’on fait. Se lancer par pure vénalité n’est pas une alternative pérenne.

Travailler, OK, mais par quoi commencer ?

Dans un premier temps, les formations e-commerce s’avèrent absolument indispensables car elles posent le socle des connaissances, ne serait-ce que pour maîtriser le jargon. Comment être crédible si on n’a pas fait le minimum syndical ?

Il faut ensuite avoir le mindset qui saura faire de cette formation une opportunité de succès. Cela veut dire : sortir du cadre de l’apprentissage et se former continuellement. Le dropshipping est un milieu professionnel en constante mutation. Le secret pour réussir son entreprise, c’est de s’informer sur les nouvelles pratiques et d’innover.

Les piliers de la réussite en dropshipping

réussir en dropshipping

Bien connaître son audience

Il faut connaître leurs goûts, les mots qu’ils emploient, les problèmes qu’ils rencontrent et comment vous pouvez faire pour les résoudre. Cela vous permettra de baisser vos coûts marketing de façon considérable et de vous adresser à une audience qualifiée.

Vendre des produits que les autres ne vendent pas

Ce conseil est d’or car il va à contre-courant de tout ce qui se dit au sujet du dropshipping.

Dans un contexte de concurrence accrue, le mieux à faire pour exister est de se démarquer. Comment ?

Isabelle nous livre SON astuce imparable : analyser les mauvaises critiques des clients sur tel produit et trouver le même produit, mais qui saura faire la différence, celui qui correspondra en tous points à ce qu’attendent les consommateurs.

Le choix du produit est donc essentiel car il déterminera le succès ou l’échec de l’entreprise.

Maîtriser le levier de trafic que vous allez utiliser pour votre business

Le mieux lorsqu’on débute est de choisir 1 seul levier de trafic et de le maîtriser. Par exemple, ne commencez pas à promouvoir votre shop sur Facebook sans vous êtes formé en amont aux métriques.

Bien s’entourer

De votre réseau dépendra votre réussite. Entourez-vous de ceux qui peuvent vous apporter en terme de connaissances, de retour d’expérience, de pub… Ce sera les communautés sur les réseaux sociaux, les influenceurs sur YouTube, les ténors du e-commerce. Bref, tous ceux grâce à qui vous pourrez donner une valeur ajoutée à votre activité de dropshipping.

Choisir le(s) bon(s) fournisseur(s)

S’il y avait un conseil à retenir, ce serait celui-ci. Le choix du fournisseur est un élément clé dans la réussite de votre e-commerce. Sur quels critères se baser pour sélectionner votre fournisseur dropshipping ?

  • La réputation : un site comme AliExpress peut vous fournir de précieuses informations sur la e-réputation d’un fournisseur et de ses produits. N’hésitez pas à écumer les commentaires, si possible provenant de plusieurs sites ;
  • La marge : plus que le prix, c’est la marge que vous pourrez réaliser sur la vente des produits que vous devrez évaluer. Cependant, plus le produit sera cher, plus votre marge sera réduite ;
  • L’accessibilité et la disponibilité : il est crucial de pouvoir contacter votre fournisseur aisément. Assurez-vous, avant toute collaboration, de disposer d’un adresse mail valide et d’un numéro de téléphone sur lequel vous pourrez le joindre rapidement. Vérifiez également que son adresse et ses mentions légales soient présentes sur son site web ;
  • La rapidité de livraison : faire attendre vos clients des semaines voire des mois est inconcevable si vous souhaitez percer en dropshipping. La majorité des fournisseurs étant basés en Asie, c’est un point sur lequel vous devrez être particulièrement attentif ;
  • Créer une relation avec son client : ne vous contentez pas de convertir 1 fois, cela ne serait pas viable à long terme. Placez le client au cœur de vos préoccupations, proposez des produits et des services qui répondent à ses besoins. L’éthique est ce qui permettra de fidéliser et pérenniser votre e-commerce.

L’importance cruciale du réseau en dropshipping

dropshipping réseau

« Mon réseau, c’est ma puissance », n’hésite pas à clamer haut et fort Isabelle Nguyen.

On pourrait croire que le e-commerce n’est fait que de loups solitaires. C’est tout le contraire. L’entraide est là, présente dans les groupes Facebook. On se conseille, on s’encourage, on se soutient. Outre les compétences, le réseau est la clé de la réussite en dropshipping.

Avoir un bon réseau vous permet de : rebondir après un échec, trouver des associés, avoir un plan de lancement bien défini, savoir exactement à qui vous adresser, rester au top dans un monde en constante mutation (votre réseau sera particulièrement efficace pour faire de la veille et tester les dernières innovations).

Alors oui, mais comment faire pour se constituer un réseau quand on part de rien ?

Soyez proactif.

Intégrez des groupes Facebook et apportez vos connaissances, si minimes soient-elles, montrez que vous pouvez apporter votre pierre à l’édifice.

N’hésitez pas non plus à aller à la rencontre des « éléphants » du e-commerce. Encore une fois, votre démarche ne doit pas être intrusive, c’est carrément repoussant. Soyez dans l’échange, pas dans l’expectative.

 

Voilà, chers amis entrepreneurs, le dropshipping n’a désormais plus de secret pour vous.

Allez, BA-biz à tous.

 

Laissez un commentaire