Le coût du succès en business

L'ascension jusqu'au sommet c'est une partie du coût du succès

Une rencontre avec Baptiste Joly, c’est être face à un jeune de 18 ans avec une maturité d’un homme de 40, la tête sur les épaules et le coût du succès rappelé à maintes fois. A l’instar d’autres entrepreneurs qui ont parlé de leur business dans ce podcast, Baptiste Joly prône lui aussi le travail, la formation mais aussi la curiosité et la liberté pour prétendre à la liberté financière. On découvre avec lui le coût de son succès. 

Réussite et sacrifices

Baptiste Joly a à peine 18 ans et déjà plusieurs années d’entrepreunariat et de culture du mindset derrière lui. Une scolarité sans faille, un baccalauréat en poche avec une année d’avance, il ne se définit pas pour autant comme un génie. En revanche, la soif de liberté l’a toujours poussé à investir. Investir son temps, sa propre personne et son argent.

C’est en débutant une petite carrière de joueur de jeux vidéos professionnel que son esprit de battant s’est formé et qu’il a très vite pris goût et cultivé ce goût de la liberté. Il a aussi rapidement pris conscience que l’on n’obtient rarement ce que l’on veut sans s’y engager pleinement. Les sacrifices doivent être un mot clé dans la bouche et dans l’esprit de tout entrepreneur. Tellement ancré, que ce mot n’a plus lieu d’être puisque derrière le sacrifice il y a la passion du travail. 

Encore une fois, c’est THE rencontre qui a aussi mis Baptiste sur le bon chemin. Une rencontre qui l’a propulsé vers ce qu’il devait accomplir car, après maintes parties de Call of Duty, il a rapidement déduit qu’il voulait aller plus haut. Il en a conclu qu’il devait continuer l’école, continuer à se former, continuer à apprendre, continuer tout court. Bref, on pourrait dire : « quand le hasard fait si bien les choses… »

Une fois un objectif fixé, il faut mettre en place une démarche proactive qui permette de ne pas dévier de son chemin. Il faut dire que pour Baptiste l’objectif de la liberté est tellement gros qu’il ne le perd jamais de vue et n’a pas peur de tout sacrifier dans cette conquête. 

A coup d’heures de sommeil tronquées, d’économies dépensées en formations diverses et multiples et de vidéos youtube visionnées et re-visionnées, Baptiste dit non à des soirées entre amis et investit tout dans sa quête de la liberté, bien conscient que sans sacrifices, il n’y a pas de réussite et que ça, c’est le vrai coût du succès. 

Privilégier la formation 

En écoutant parler Baptiste Joly, on entend souvent le même mot revenir : formation. Tout d’abord en décidant de ne pas arrêter l’école alors qu’il aurait pu se consacrer à son rêve à 100%, la formation est un socle qu’il met en exergue systématiquement. Pour se former, il achète, dans un premier temps, des livres pour les gribouiller, les annoter et les malmener jusqu’à ce qu’il intègre tous les concepts qu’il découvre et qu’il pourra mettre en oeuvre. 

La deuxième étape de sa formation consiste à changer de format de contenu pour embrayer avec des vidéos qui poussent encore plus la connaissance. Quatre à cinq heures par jour après les cours, il ingurgite des notions sur les cryptomonnaies, le trading, l’immobilier locatif ou encore le développement personnel. Il pioche à droite et à gauche des informations pour compléter ses bases et confronter les avis de plusieurs experts qu’il écoute avec attention.

Quand on veut avancer en entrepreneuriat et particulièrement en web-entrepreneuriat, à un moment ou l’autre, on a envie de plus, de concrétiser et de faire le grand saut. C’est ainsi qu’arrive le temps de la formation en ligne. Quoi de plus normal que de se former en ligne pour un infopreneur ? C’est ce qu’a fait Baptiste avant qu’il se décider à se spécialiser dans l’immobilier en entrainant dans son sillage ses parents qui l’ont toujours soutenu. 

Appréhender le coût du succès et voir loin

Voir loin en business c’est aussi avoir à l’esprit les sacrifices qui vont, à un moment donné, s’imposer d’eux-mêmes et qui feront le coût du succès. Sebastien Cerise, reçu également dans le podcast et qu’on ne présente plus, a pour habitude de dire qu’il promet à ses élèves « des larmes et du sang ».

En s’engageant sur le chemin de l’entrepreneuriat, Baptiste Joly savait pertinemment que seuls les efforts et les sacrifices paieraient. Ne pas dormir pendant plusieurs nuits ne lui a jamais fait peur car l’investissement initial a toujours été calculé dans le but de faire le « scaling »,  ‘est-à-dire franchir une étape après l’autre pour continuer l’ascension. 

A partir de chaque investissement, il récupère une somme qu’il réinvestit dans un autre business et ainsi de suite. C’est en pratiquant la visualisation que Baptiste Joly sait pertinemment où il veut aller et quels moyens il doit mettre en place pour y arriver. Une agence de webmarketing ou la création d’une communauté de gens passionnés par l’investissement ne sont que deux exemples de projet qui lui tiennent profondément à coeur. 

Se dépasser soi-même et dépasser ses ambitions pour voir plus loin, c’est un peu comme cela que l’on pourrait résumer le mindset de Baptiste Joly. Mindset qui lui permet également de se créer un réseau qui représente, pour lui, 100% du succès. Pas forcément à l’aise devant les autres, Baptiste s’entraine même devant son miroir pour cultiver cet état d’esprit qui transforme le sacrifice en réussite. Il apprend à « pitcher », à se présenter parce-qu’avant de recevoir il faut avant tout donner et ça c’est la clé absolue du réseau et une partie du coût du succès. 

Pour Baptiste, rien n’est inné mais tout peut se développer parce-que personne n’est plus bête qu’un autre. Il suffit de travailler, de se former et de ne pas avoir peur de tout sacrifier. Mais, quand on a une ligne de conduite, un but que l’on est capable de visualiser, il n’y a pas de sacrifices. Le cout du succès est réel et au final, il a un goût bien sympathique : celui de la liberté. 


Pour aller plus loin :

Baptiste Joly :
Son site web
Sa page Facebook
Sa chaine Youtube

Laissez un commentaire