fbpx

Confiance en soi et business : le duo gagnant

La confiance en soi dans le business pour réussir

Petits français que nous sommes, malheureusement pour nous, on nous inculque rarement la confiance en soi. Et que dire du mix confiance et business mêlés l’un à l’autre ? Juste inexistant. Du parcours scolaire jusqu’au la création de carrière, il vaut mieux rentrer dans des cases et ne pas trop viser l’expansion. Pour autant, ce n’est qu’en développant cette valeur positive à tous les niveaux de sa vie que l’on avance avec assurance et conviction dans chacun de ses projets professionnels. Emmanuelle Soulard nous explique dans ce podcast pourquoi et comment avoir confiance en soi et se lancer. 

Chercher l’Autre pour avoir confiance

Dans un monde où l’homme est de plus en plus connecté, il n’a paradoxalement jamais été aussi seul. Nous vivons dans une société qui a connu plus de mutations en vingt ans que lors de la dernière révolution industrielle. L’effacement des frontières dû à l’avénement du net a fait du monde une globalité similaire aux quatre coins de la planète. 

Les réseaux sociaux ont alors poussé comme des champignons et on se retrouve à dialoguer avec des internautes connectés à Nouméa ou à Bangkok. Les interactions se multiplient à la vitesse éclair et sont incalculables à la seconde tellement elles sont nombreuses. Les gens sont de plus en plus liés et en même temps de plus en plus seuls derrière leurs écrans. 

Tout le paradoxe se situe dans cette dernière phrase quand le nombre, la notion d’ensemble, pourrait créer bien plus que des vidéos sur chats qui font le buzz.  Emmanuelle Soulard, ancienne chercheur en génétique, nous apprend par ailleurs que ce phénomène a un nom en science : l’hétérosis. On pourrait comparer le phénomène à l’hybridation de forces individuelles pour créer un tout encore plus fort ou quand 1 + 1 = l’infini plutôt que 2.

Pour gagner en confiance, il ne faut pas hésiter à aller puiser dans les forces de l’Autre, s’en inspirer et faire de lui un miroir réfléchissant de nos réussites et de nos échecs. Par le regard de l’autre, il est beaucoup plus facile d’avoir la distance nécessaire pour apprendre et aller toujours plus loin. 

Etre dans le partage des forces et des faiblesses est une recette qui marche parce-que seul on avance clairement moins loin qu’à plusieurs.

Détester la médiocrité pour atteindre la confiance en business

Tel un coaching d’entreprise, Emmanuelle Soulard a développé avec Laurent Chenot une formation apellée Formation business de légende pour encourager le gens à sortir du conformisme dans lequel la société les garde. Sortir de sa zone de confort, c’est aussi retrouver un peu de son âme d’enfant qui avait pour habitude de s’émerveiller uniquement de l’inconnu. 

Il faut dire que la France n’encourage pas, par son modèle éducatif, à se dépasser. Avoir la moyenne est par ailleurs un terme récurrent lors de l’apprentissage scolaire. Pourquoi ne pas, au contraire, éduquer les plus jeunes à se battre pour viser plus ? Être dans la moyenne ne devrait pas être une fin en soi mais plutôt regardé comme un échec de ne pas avoir atteint le meilleur de ce que l’on peut donner. 

A viser le moyen en tout, les potentiels sont bridés et la valeur créatrice de chacun souvent étouffée. Ainsi, dans cette même lignée, peu d’entrepreneurs se lancent avec une confiance accrue et démultipliée, certains envers et contre tous de leur réussite. 

C’est très dommageable car en chacun de soi, il y a que petit quelque chose qui vibre et qui peut devenir bien plus gros qu’un petit émerveillement. Comme le souligne Emmanuelle, il est de notre devoir de savoir ce qui nous arrache un sourire et se battre pour que ce sourire devienne monnaie commune pour nous et pour les autres grâce au partage. 

Encore une fois, la clé de la création est dans la transversalité. S’évertuer à communiquer ce qui nous passionne, c’est déjà un projet en Soi qui englobe forcément l’Autre. Par cette envie de partage, on atteint une confiance décuplée et le projet prend forme. Emmanuelle est convaincue qu’un bon entrepreneur est quelqu’un qui a confiance en ses capacités et en sa vocation à résoudre les problèmes des autres. 

Le cas Schwarzie

Alors comment avoir confiance en soi ? Emmanuelle Soulard mentionne un cas d’étude assez intéressant en la personne d’Arnold Schwarzenegger. Il faut dire que le jeune Arnold s’ennuie dans son village autrichien, encore ravagé par les stigmates de la dernière guerre. Le pays est au plus mal et sa famille plutôt pauvre. Sans parler des complexes qui taraudent tout particulièrement le petit garçon trop fluet à son goût. 

Fort de ce constat, Arnold cherche une solution pour ne pas se contenter de la médiocrité de sa vie. Il faut dire qu’il a les crocs, parce-qu’il n’a peur de rien et qu’il a faim. Au sens propre comme au sens figuré. Il se met au culturisme en balayant d’un revers de main tout le reste. Son seul objectif est de s’en sortir, tout le reste ne compte pas. Sa confiance en lui vient par l’entrainement, le travail et la rigueur qu’il met dans l’exécution de sa tâche pour atteindre son but. 

Finalement, c’est en restant connecté à ses propres émotions qu’il avance et renonce à la procrastination. Le ressenti lui fait comprendre qu’il est dans le vrai et la confiance en ce qu’il fait en découle avec naturel. Emmanuelle apprend justement aux autres à se connecter à eux-mêmes pour retrouver leur âme d’enfant en faisant sauter les verrous conventionnels. Le début de la confiance en soi pour le business passe par cette façon de savoir où l’on va et pourquoi on y va. 

Avoir confiance en soi relève d’un caractère que tout le monde a mais que l’on doit entrainer comme un muscle. Le business est un sport comme l’est votre cerveau. L’un et l’autre ne fonctionnent pas séparément et pour entretenir cela il faut toujours continuer d’avancer sans tergiverser. La confiance en soi dans le business est une notion clé pour se connecter aux autres, partager et avancer plus loin. 


Pour aller plus loin :

Les podcasts du Million Dollar Network show : http://babiz.podbean.com

Retrouver Emmanuelle Soulard :
Son Facebook
Le site de Laurent Chenot pour la Formation Business

Les 6 règles d’Or de Schwarzie !

Laissez un commentaire